La fondation

La fondation We.Publish promeut la diversité des médias en Suisse avec une approche inédite: elle offre aux médias indépendants et fournisseurs de contenus journalistiques un outils de gestion de contenu et de publication (CMS) sur une base open source – mettant ainsi à disposition l’infrastructure numérique nécessaire à ces médias pour rester indépendants. 

Cette approche à but non lucratif et profitant à tous·tes permet à tous les médias participants d’économiser massivement sur les coûts techniques. En travaillant ensemble, ils profitent en outre d’une plus grande portée, d’une communauté forte et d’un large réseau.

We.Publish ne veut ni posséder ni contrôler les petits médias, ni leur imposer des modèles commerciaux, mais au contraire encourager leur indépendance. We.Publish a pour principe d’être à la disposition des médias qui se soumettent aux droits et devoirs du journalisme et les respectent, et qui répondent au besoin de la population de disposer d’informations transparentes et crédibles.

Conseil de fondation

Manuel Bertschi (président du conseil de fondation): MLaw, LL.M., Senior Associate, Zulauf Partner

« We.Publish est un projet orienté vers l’avenir, basé sur la coopération, qui vise à renforcer la diversité des médias et à soulager les différents médias. Parce qu’un paysage médiatique qui fonctionne est important pour moi pour des raisons de politique démocratique, je m’engage avec conviction pour We.Publish ».

Nikki Böhler: directrice de l’association Opendata.ch

« Une infrastructure numérique ouverte est une condition essentielle pour la diversité des médias. De plus, il faut exploiter un grand potentiel de synergies entre les médias régionaux. C’est pourquoi je soutiens We.Publish ».

Prof. Dr Guido Keel : professeur de journalisme et directeur de l’IAM Institut für Angewandte Medienwissenschaft à la ZHAW

« Une infrastructure de contenus journalistiques largement subventionnée et utilisée de manière diversifiée renforce la diversité des médias et des perspectives, et donc la démocratie et la cohésion sociale ».

Buts de la fondation

La fondation a pour but de renforcer la diversité des médias en Suisse. Pour ce faire, la fondation s’engage en faveur de projets qui rendent les contenus pertinents pour la démocratie accessibles à un large public. La fondation s’engage en particulier pour la promotion et le développement d’une infrastructure technique de gestion de contenu (CMS) librement accessible (open-source).

La condition préalable à la promotion d’une infrastructure technique est que celle-ci garantisse une gouvernance fiable et compréhensible pour son utilisation. Ainsi, l’infrastructure doit en principe être ouverte à tous les médias et fournisseurs de contenus qui s’engagent à respecter des principes juridiques et éthiques et qui génèrent des contenus pertinents pour la société et la politique.

La mise à disposition du CMS aux médias actuels et futurs a pour but d’alléger leur charge financière en réduisant leurs coûts de développement et d’exploitation de leurs propres infrastructures techniques et en ouvrant ainsi l’accès aux contenus au grand public. Le CMS doit en particulier aider les médias à créer leurs contenus en mettant à leur disposition un système technique accessible dans lequel les contenus sont rédigés et peuvent être diffusés via différents canaux (web, mobile, etc.). 

Les contenus publiés par les médias à travers le CMS peuvent être utilisés et rediffusés par tous les médias utilisateurs de We.Publish, dans un certain cadre négocié par ceux-ci. Cela va également dans le sens d’une mise en réseau des médias entre eux. Le CMS doit en fin de compte servir à l’échange et à la diffusion de contenus pertinents pour la démocratie et constitue donc une plateforme technique que les différents fournisseurs de contenus ne doivent pas créer et financer eux-mêmes. La fondation peut participer elle-même à des projets qui rendent des contenus pertinents pour la démocratie accessibles à un large public, ou charger d’autres organisations de le faire. La fondation peut ensuite effectuer toutes les opérations et conclure tous les contrats qui sont de nature à promouvoir le but de la fondation ou qui y sont directement ou indirectement liés.

La fondation est d’utilité publique, ne pcursuit pas de but lucratif et est neutre sur le plan politique et confessionnel.